Vous êtes ici : Hugues Lenoir » Accueil » Synthèse et perspectives : les invariants de la pédagogie libertaire

Synthèse et perspectives : les invariants de la pédagogie libertaire

FacebooktwitterredditpinterestlinkedinmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Synthèses et perspectives : les invariants de la pédagogie libertaire

Pour clore cette introduction, voici à la suite de ceux ce Célestin Freinet, quelques invariants de l’éducation libertaire et autogestionnaire[1].

Du côté de la pédagogie et des apprenant·es

Invariant no 1 : Être rationnelle et développer l’esprit scientifique, favoriser la recherche de la preuve.

 Invariant no 2 : Émancipatrice et permettre à chacun de devenir une personne équilibrée et épanouie dans toutes ses dimensions. De devenir une personne fière et libre.

Invariant no 3 : Encourager l’expérience, la découverte et les projets.

 Invariant no 4 : Mettre la personne au centre de ses apprentissages afin de lui permettre de se réaliser.

 Invariant no 5 : Inciter à développer son autonomie et son esprit critique, favoriser le doute.

Invariant no 6 : Offrir à la personne tous les moyens afin d’être sans jamais devoir être.

Invariant no 7 : Favoriser le papillonnage (la découverte) afin de permettre une libre orientation personnelle et professionnelle.

Invariant no 8 : Assurer la liberté pour apprendre (rythme, modalités, contenu, supports, etc.).

 Invariant no 9 : Ouvrir les lieux d’apprentissage à toutes les compétences et volontés extérieures (adultes, gens de métiers, etc.).

 Invariant no 10 : Développer la pédagogie intégrale et les liens entre pratique et théorie.

Invariant no 11 : Développer les pédagogies actives et donner sens aux savoirs.

 Invariant no 12 : Faciliter et promouvoir la coopération et l’entraide dans le collectif d’apprenant·es.

 Invariant no 13 : Inciter à la confrontation des idées, à l’écoute et au respect d’autrui.

Invariant no 14 : Refuser les notes et les classements qui ne visent qu’à instaurer et à entretenir, voire créer, des hiérarchies entre les personnes.

 Invariant no 15 : Combattre toute forme de coercition et de violence physique, psychique ou symbolique envers les apprenant·es.

 Invariant no 16 : Assumer la mixité et la co-éducation au sens de Ferrer, donc de sexe, d’âge, de culture, d’origines géographiques et sociales, etc.

 Invariant no 17 : Inciter à l’autodirection (choix des apprentissages), à l’auto-organisation (choix des temps et des environnements physiques et humains pour apprendre), à l’auto-évaluation pour se jauger (mesurer ses avancées dans les connaissances).

 Invariant no 18 : Voir ci-dessous.

Du côté des appreneurs et des appreneuses

Invariant no 19 : Développer une posture facilitatrice au sens de Carl Rogers, c’est-à-dire accepter d’être une ressource pédagogique parmi d’autres.

 Invariant no 20 : Réduire et tendre à faire disparaître l’asymétrie pédagogique (inégalité maître-élève).

Invariant no 21 : Renoncer à la tentation de la toute-puissance.

 Invariant no 22 : Garder à l’esprit le lien toujours possible entre savoir et pouvoir.

 Invariant no 23 : Accepter de ne pas être indispensable et favoriser l’auto-organisation des apprenant·es.

Invariant no 24 : Se définir comme un compagnon d’apprentissage plutôt qu’un guide indispensable.

 Invariant no 25 : Veiller à la trans et l’interdisciplinarité et aux liens entre les savoirs (polytechnie).

 Invariant no 26 : Veiller par le dialogue et l’expérimentation à la qualité des concepts et des acquisitions de connaissances dans tous les domaines.

 Invariant no 27 : Favoriser l’appétence à l’éducation à tous les âges de la vie.

Invariant no 28 : Faire du désir d’émancipation de l’autre un principe absolu.

 Invariant no 29 : Favoriser l’intelligence collective et la coopération des idées.

 Invariant no 30 : Œuvrer à l’autogestion pédagogique.

Invariant no 31 : Ne mettre aucun frein à la réalisation de soi, à l’autogestion de soi.

Invariant no 32 : Soutenir le principe de l’éducabilité cognitive et de l’égalité des intelligences.

Au-delà du rappel de ces quelques principes de la pédagogie libertaire, l’intention de ses promoteurs est tout simplement (invariant no 18), par la liberté et l’éducation, permettre à l’individu libre de s’autoconstruire afin de (se) penser et d’agir librement.

[1] Il va de soi que cette liste à la Prévert (pardon à la Freinet) de quelques conseils appelés ici invariants n’a pas vocation à être exhaustive et à enfermer les acteurs de l’éducation. À chacun·e d’en faire, ou pas, son miel pédagogique et d’y faire d’éventuels ajouts.

 

FacebooktwitterredditpinterestlinkedinmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Les commentaires sont fermés.