étiquette des archives éducateur

Célestin Freinet, le maître insurgé, articles et éditoriaux 1920-1939. (note de lecture)

ML-numérique Le maître insurgé (1)   Tel est le titre choisi par un collectif d’auteurs (2) pour évoquer Célestin Freinet et les articles qu’il rédigea pour divers journaux dont L’Ecole émancipée et L’Educateur prolétarien de 1920 à 1939. Evocation dans la huitième livraison de la collection n’autre école chez Libertaria qui est le résultat d’un

» Lire la suite

Penser et agir pour l’éducation des adultes

Penser et agir pour l’éducation des adultes   Parler de « pédagogie » s’agissant d’adultes est une aberration étymologique. C’est donc l’expression « éducation des adultes » que je retiendrai ici en ce qu’elle m’apparaît plus riche d’histoire et de sens, et qu’elle renvoie à des pratiques et à des valeurs directement articulées à l’évolution

» Lire la suite

Victor Considérant

Victor Considérant, un utopiste et un éducationniste bien oublié   Victor Considérant[1], un des principaux disciples de Charles Fourier, animateur infatigable de l’École sociétaire, est aujourd’hui bien oublié. La faute sans doute à l’anathème marxiste et au scientisme de la même école qui ont conduit à jeter les utopistes socialistes dans les poubelles de l’histoire.

» Lire la suite

Éducation : un siècle de rupture inachevée

Éducation : un siècle de rupture inachevée ou UBU à l’école « Et sur les indications du Diable, on créa l’école » A. Ferrière   Cette réflexion fut conduite lors de la préparation du Colloque Recherches et innovations en formation d’adultes[1]. Elle annonce mon intervention sur la question de l’actualité de l’autogestion pédagogique[2] car j’y pose la

» Lire la suite

Jaurès : de l’éducation, entre autorité et liberté

Cette contribution a pour objectif à partir des textes « les plus significatifs » (1) de Jean Jaurès sur l’éducation, de faire une lecture libertaire et critique de la pensée de l’orateur socialiste en matière d’éducation. Notre ambition est de dégager les convergences et les divergences entre ses conceptions et celles de la pédagogie libertaire de l’éducation largement partagées par les militants syndicalistes révolutionnaires de la Première Internationale (AIT) et des Bourses du travail, puis de la CGT après le congrès de Montpellier de 1902.

» Lire la suite